Montres » Homme » Zoom sur La montre Rolex Sea-Dweller

Zoom sur La montre Rolex Sea-Dweller

| Mis à jour le 20 novembre 2022

La Sea-Dweller (littéralement « habitant de la mer ») a vu le jour vers la fin des années 1960, en ayant pour véritable vocation d’accompagner les plongeurs dans la découverte des abysses.

L’accent a donc été mis par Rolex, sur sa capacité à résister à la pression notamment, et n’a eu de cesse d’améliorer cette caractéristique avec le temps.

La Sea-Dweller est aujourd’hui une digne héritière de la manufacture, qui a démontré ses capacités durant sa mise à l’épreuve au cours de plusieurs missions auprès de l’armée Américaine, durant les premières années de sa commercialisation notamment.

Top 3 montres Rolex Sea-Dweller

Une valeur sûre

montre Rolex Sea Dweller a mouvement automatique au cadran noir avec bracelet en acier inoxydable

La Sea-Dweller noire

Watchmaster logo

Notre coup de cœur

une montre masculine Rolex Sea Dweller faite dor jaune et dacier inoxydable

La Sea-Dweller faite d’or jaune et de céramique

Watchmaster logo

La version vintage

une montre Rolex Sea Dweller noire vintage de lannee 1979

La Sea-Dweller vintage des années 70

Watchmaster logo

La Sea-Dweller en quelques mots

La Sea-Dweller s’impose comme référence auprès des montres de plongée les plus réputées du marché. On retiendra principalement les points suivants :

  • Étanche jusqu’à 1220 mètres
  • Équipée d’une valve à hélium
  • Remontage automatique bidirectionnel
  • Réserve de marche de 70h
  • Affichage Chromalight
le cadran noir vu de pres de la Rolex Sea Dweller
larriere du boitier et le bracelet avec boucle ouverte de la montre Sea Dweller Rolex

Combien coûte une Sea-Dweller ?

Aucun prix officiel n’est communiqué sur le site internet de Rolex. Dans le cas où vous êtes intéressé par l’achat d’une Sea-Dweller, il faut en faire directement la demande.

Sachez qu’en moyenne, une Sea-Dweller s’obtient à partir de 8 000 euros environs, dans le cas d’une version classique.

À savoir cependant que les tarifs varient sur le marché de l’occasion, la Sea-Dweller prenant souvent un peu de valeur au fil des ans.

Pour connaître la cote actuelle de la Sea-Dweller, rapprochez-vous des professionnels du domaine qui sauront vous donner précisément les prix du marché.

Pourquoi est-ce une bonne idée d’investir dans une Sea-Dweller ?

La Sea-Dweller est une montre masculine de chez Rolex absolument hors-normes, qui ne pourra que vous ravir si vous investissez dedans en tant que plongeur habitué.

Elle vous suivra dans toutes vos escapades sous-marines et durant toute votre vie, grâce à une sélection précautionneuse des matériaux et métaux qui la composent.

Autrement, c’est une montre qui prend un peu de valeur avec le temps, mais pas de manière significative qui pourrait en faire un objet d’investissement pur.

Enfin, elle habillera parfaitement la collection d’un passionné, ou d’un amateurs des montres qui se sont inscrites dans l’Histoire.

Combien de Sea-Dweller sont produites chaque année ?

Si la production globale annuelle de chez Rolex est estimée à un million d’exemplaires tous modèles confondus, on peut alors estimer la production de la Sea-Dweller aux alentours de 200 000 pièces par an.

Cette montre, très cotée et appréciée dans le milieu de la plongée, est un des modèles phares de la manufacture Rolex. Rappelons cependant la particularité de la marque : chaque montre est fabriquée et est contrôlée à la main, ce qui limite grandement la quantité de production.

Une raison supplémentaire donc, de se tourner potentiellement vers de l’occasion.

Comment se procurer une Sea-Dweller ?

Pour obtenir une Sea-Dweller à l’achat, plusieurs possibilités s’offrent à vous. La première, c’est de vous inscrire sur la liste d’attente de Rolex qui, dans le pire des cas, peut s’étendre à plusieurs années d’attente, et dans le meilleur à quelques mois seulement.

Ne faites donc pas ce choix à la légère. Autrement il vous est également possible de trouver sur le marché de l’occasion une Sea-Dweller quasiment neuve, pour un tarif équivalent à celui de Rolex.

Pour cela, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel agréé qui sera capable de vous renseigner et vous orienter dans votre démarche d’achat.

Comment être sûr que ma Sea-Dweller sera vraie et certifiée ?

En somme, une Sea-Dweller achetée d’occasion doit répondre à un certain nombre de critères, si l’on souhaite s’assurer qu’on achète bien une montre authentique.

En premier lieu, la montre est révisée et authentifiée. C’est le certificat d’authenticité qui fait foi, et doit être délivré lors de la vente.

Par ailleurs, la montre doit être vendue avec sa boîte et ses papiers d’origine, dans l’idéal pour une montre d’occasion et impérativement pour une montre neuve.

Enfin, une garantie allant de 12 à 24 mois vous est proposée par le vendeur. Pour éviter toute mauvaise surprise, orientez-vous toujours vers un spécialiste renommé.

Nous vous recommandons les 2 sites suivants

Pour une montre de luxe de seconde main certifiée et garantie


Pour une montre unique d’exception

Les différentes versions de la Sea-Dweller

La Sea-Dweller de Rolex n’a pas connu un élargissement de sa gamme significatif, en comparaison d’autres modèles phrases de la manufacture.

La marque a souhaité préserver son aspect classique afin de miser principalement sur ses fonctionnalités, à juste titre.

·       Sea-Dweller en acier inoxydable

montre Rolex Sea Dweller a mouvement automatique au cadran noir avec bracelet en acier inoxydable

Ce modèle ultra classique, passe-partout et sans doute le plus connu de la Sea-Dweller est fait à partir d’acier inoxydable, dans son intégralité.

Le garde-temps bénéficie d’un boîtier 40 mm, surmonté d’une lunette en céramique noire sur laquelle est gravée de l’échelle de plongée.

Son bracelet Oyster est fait de trois mailles larges, et se ferme grâce à une boucle déployante. Le guichet de la date du jour se situe, comme à son habitude sur cette gamme, à droite du cadran au niveau de la troisième heure.

Les heures sont au format bâton, et l’ensemble des index et des aiguilles sont tapissés d’une couche luminescente.

·       Sea-Dweller en acier inoxydable et or jaune

une montre masculine Rolex Sea Dweller faite dor jaune et dacier inoxydable

Conçue principalement en acier inoxydable, cette version de la Sea-Dweller dispose d’un ensemble de composants en or jaune : la rangée de mailles centrale, la lunette, l’échelle de plongée ou encore la couronne de réglage.

Tant de points stratégiques mis en valeur sur un outil si fin et délicat. Le classique guichet de la date du jour est disponible à trois heures, et mis en valeur par l’indétrônable loupe cyclope de Rolex.

Les aiguilles possèdent chacune une forme bien définies, permettant de les distinguer les unes des autres en un coup d’œil.

Caractéristiques de la montre Sea-Dweller

À l’image des montres professionnelles de Rolex, la Sea-Dweller ne fait pas exception : ce concentré de technologies est un véritable trésor pour quiconque pratique la plongée en saturation régulièrement.

Elle apporte une utilité non-négligeable et saura rapidement devenir indispensable.

·       Etanchéité

La Sea Dweller ayant été conçue pour l’exploration des fonds marins, cela n’allait pas sans une véritable révolution en matière d’étanchéité de la montre, et plus précisément du boîtier.

Cette montre est étanche jusqu’à 1220 mètres, ce qui relève d’une véritable prouesse encore aujourd’hui, faisant d’elle une des seules montres au monde à pouvoir aller aussi loin sous l’eau.

Elle doit principalement cette capacité à sa valve hélium. Conçue en 1967, elle équipe depuis ce temps-là les deux montres Rolex dédiées à la plongée en saturation.

Elle agit comme une soupape de sécurité en laissant échapper l’accumulation de pression en fonction des paliers de surpression et de décompression.

L’échappement du gaz s’effectue grâce à une soupape unidirectionnelle dont l’activation se fait automatiquement lorsqu’un seuil de surpression est dépassé.

·       Calibre 3235

Le calibre qui compose la Sea-Dweller est un mouvement mécanique à remontage automatique, qui dispose d’environ 70 heures de réserve de marche.

Comme une majorité des calibres qui équipent les montres issues de la gamme professionnelle de Rolex, le 3235 possède un spiral Parachrom bleu et des amortisseurs Paraflex. Ces deux technologies ont entièrement été fabriquées et brevetées par la manufacture.

·       Lunette graduée 60 minutes

Idéale pour chronométrer le temps entre chaque paliers de décompression, la lunette graduée de la Sea-Dweller est un outil incontournable qui s’avère être fortement apprécié par les amateurs de plongée en saturation.

Cette lunette tournante unidirectionnelle est faite en céramique (plus précisément à l’aide de la technologie Cerachrom brevetée par Rolex) qui résiste aux rayures : un détail qui n’en est pas un quand on se retrouve confronté à un environnement hostile comme les fonds marins.

·       Le cadran

Si la Sea-Dweller est présentée en deux versions, elles possèdent toutes deux le même cadran : noir, dont les appliques sont blanches et pelliculées d’une couche Chromalight.

Cette dernière permet la lecture des heures même dans le noir des profondeurs marines, grâce à une lumière luminescente bleue à longue durée.

Pour le reste des détails, le cadran possède un guichet d’affichage de la date du jour à trois heures, surmonté d’une loupe cyclope. Les heures quant à elles sont affichées au format bâton, à l’aide d’appliques rondes et en rectangulaires.

·       Les métaux

La première version de la Sea-Dweller est intégralement faite en acier Oystersteel. Les finitions appliquées au métal lui permettent de mettre en valeur sa complémentarité avec le noir de du cadran et de la céramique qui compose la lunette.

un rolex Sea Dweller en acier et or jaune avec son bracelet a boucle deployante ouverte

La deuxième version est basée sur le Rolsor : des éléments en or jaune associé à l’acier Oystersteel, qui permet la mise en avant stratégique de certains éléments importants de la montre.

Rolex a de toute évidence opté pour la simplicité de l’image de la Sea-Dweller, au profit d’une performance inestimable.

Quel type de mouvement pour la Sea-Dweller ?

La Sea-Dweller est composée du calibre 3235, ce mouvement mécanique à remontage automatique est intégralement manufacturé par Rolex. 14 dépôts de brevet ont été nécessaires, puisqu’il offre un aspect avant-gardiste absolument unique en son genre, de par sa résistance aux chocs, sa précision ou encore sa fiabilité.

Il est également insensible aux champs magnétiques, grâce à son échappement Chronergy fabriqué en nickel-phosphore.

En résumé, ce calibre relève véritablement de l’art horloger, et une preuve supplémentaire que Rolex a su une fois de plus se surpasser pour s’approcher toujours plus près de l’excellence.

Comment associer et avec quoi porter une Sea-Dweller ?

Les puristes s’accorderont sur le fait qu’une Sea-Dweller est dédiée avant tout à la plongée, et à rien d’autres. Bien plus qu’un accessoire, elle devient alors l’outil indispensable qui vient compléter une tenue de plongée sous-marine.

Un peu à l’image de la Daytona qui excelle sur terre, le port de la Sea-Dweller peut tout de même s’envisager, lorsqu’elle n’est pas sous l’eau, avec une tenue habillée principalement.

Elle endossera alors le rôle d’accessoire de luxe, reléguant au second plan son utilité reconnue sous l’eau.

Dernières tendances et collection actuelle

La Sea-Dweller est actuellement disponible en deux versions : l’une entièrement en acier Oystersteel tandis que la deuxième présente des touches ponctuelles d’or jaune, comme pour la lunette cannelée notamment.

Toutes deux réalisées avec un boîtier 43 mm, elles présentent sensiblement les mêmes fonctionnalités, leurs seules différences résidant dans l’utilisation ou non d’or jaune.

Mention spéciale pour la Deepsea, enfantée par la Sea-Dweller et qui défi aujourd’hui toutes les montres de plongée, avec sa capacité à être résistante à la pression jusqu’à 3 990 mètres de profondeur.

L’histoire de la Sea-Dweller

Rolex décide d’envoyer la Sea-Dweller à la conquête des profondeur en 1967. En effet, Rolex n’a jamais cessé de développer sa gamme de montres de luxe masculines dédiée à fréquenter le monde marin.

Elle est l’apanage de décennies de collaborations avec les professionnels du milieu aquatique, et s’inscrit avec brio aux côtés de sa semblable, la Submariner.

Cependant, sa particularité réside dans sa capacité à affronter la pression, à une longue distance sous l’eau. De sa création jusqu’en 1977, la Sea-Dweller est étanche jusqu’à 610 mètres de profondeur. À partir de 1978, elle peut aller jusqu’à 1220 mètres de profondeur.

Les autres modèles phares de la marque Rolex

Depuis son lancement au début du XXème siècle, la manufacture Rolex n’a jamais cessée de nous impressionner à travers la réalisation de nombreuses montres, devenues pour la plupart emblématiques au sein du secteur qu’elles représentent.

Si la Submariner est la plus convoitée et s’accommode parfaitement de la Sea-Dweller comme Dauphine, elle se dédie aux excursions sous-marines, tandis que la Daytona ou la GMT Master ciblent davantage les sports automobiles.

Dans sa gamme plus classique, Rolex propose également l’Explorer, la montre Milgauss et la Datejust, talonnées par la Cellini appréciée pour son aspect légèrement en marge de ce qu’on a l’habitude de voir.

Notre avis à propos de la Sea-Dweller pour conclure

La Sea-Dweller est rapidement devenue un indispensable dans la panoplie spéciale « amphibie ». Elle se range aux côtés de la DeepSea et de la Submariner à la perfection, faisant d’elle un instrument rapidement devenue incontournable pour les spécialistes de la plongée.

Si cette montre-bracelet ne s’adresse pas à tous, c’est parce qu’elle a été réalisée dans le but d’apporter un véritable outil supplémentaire pour les plongeurs.

Conçue à partir des matériaux sélectionnés selon un cahier des charges précis, nul doute que vous saurez trouver en la Sea-Dweller une compagne de confiance et robuste pour vos excursions sous-marines !

À propos de Philippe

Philippe emontre.fr

Grand passionné de montres, Philippe a travaillé plusieurs années en atelier d’horlogerie. Cofondateur du site, il est responsable des contenus de la catégorie « homme » sur emontre.fr.

Laisser un commentaire