Guide complet sur les matériaux luminescents des montres : Radium, Tritium, Luminova…

| Mis à jour le 7 juillet 2023

Dans le monde horloger, la luminescence a une place importante pour garantir une lecture optimale de l’heure même dans des conditions de faible luminosité. Divers matériaux ont été utilisés au fil des ans pour créer cette fonctionnalité si recherchée par les amateurs de montres.

Nous allons donc explorer les différents matériaux luminescents utilisés dans les montres, à savoir le Radium, le Tritium et le Luminova, tout en mettant en évidence les avantages et les inconvénients de chaque matériau.

Le Radium : l’aube de la luminescence

Le Radium est un élément radioactif découvert à la fin du 19ème siècle par Pierre et Marie Curie. Rapidement, il a été incorporé dans divers produits, y compris les montres, pour ses propriétés luminescentes.

Le Radium était mélangé avec un phosphore qui réagissait à la radiation et produisait une lueur visible dans l’obscurité. Les montres équipées de cadrans et d’aiguilles au radium étaient très populaires jusqu’à la moitié du 20ème siècle, mais les risques liés à la radioactivité ont rapidement mis fin à leur production.

Avantages du Radium

  • Une lueur continue sans besoin de source lumineuse pour « recharger » la matière
  • Une durée de vie très longue, car la demi-vie du radium est d’environ 1600 ans.

Inconvénients du Radium

  • La radioactivité de ce matériau pose des risques pour la santé
  • Sa production et sa manipulation sont réglementées en raison de ces risques, ce qui rend son utilisation dans les montres difficile aujourd’hui.

Tritium : une alternative au Radium

Dans les années 1960, le Tritium a été introduit comme un substitut au Radium dans les montres luminescentes. Le Tritium est également un élément radioactif, mais sa radioactivité est beaucoup moins élevée que celle du Radium, ce qui le rend moins dangereux à manipuler.

Tout comme le Radium, le Tritium est mélangé avec un phosphore pour créer une lueur dans l’obscurité. Les montres équipées de cadrans et d’aiguilles au tritium sont toujours fabriquées aujourd’hui, bien que leur popularité ait diminué avec l’avènement de matériaux non radioactifs tels que le Luminova.

Avantages du Tritium

  • Une lueur continue sans besoin de source lumineuse pour « recharger » la matière
  • Risques pour la santé considérablement réduits par rapport au Radium

Inconvénients du Tritium

  • Même si les risques pour la santé sont moindres, il reste un certain niveau de radioactivité
  • La demi-vie du Tritium est d’environ 12 ans, ce qui signifie que la luminosité des montres équipées de cadrans et d’aiguilles au tritium diminuera progressivement avec le temps.

Luminova et Super-Luminova : les matériaux luminescents modernes

Les Luminova et Super-Luminova sont des matériaux non radioactifs développés dans les années 1990 en réponse à la demande croissante pour des alternatives sûres aux matériaux radioactifs tels que le Radium et le Tritium.

Ces pigments phosphorescents absorbent la lumière ambiante et la restituent sous forme de lueur visible lorsque les conditions de lumière sont faibles. Les montres équipées de cadrans et d’aiguilles au Luminova ou au Super-Luminova sont très courantes aujourd’hui en raison de leurs avantages en termes de sécurité et de performance.

Avantages du Luminova et du Super-Luminova

  • Aucun risque pour la santé lié à la radioactivité
  • Une luminosité élevée qui peut être facilement « rechargée » en exposant la montre à une source lumineuse pendant une courte période
  • Une durée de vie longue sans perte significative de luminosité

Inconvénients du Luminova et du Super-Luminova

  • La lueur n’est pas continue et nécessite une source lumineuse pour la « recharger »
  • La luminosité peut être légèrement inférieure à celle des montres équipées de cadrans et d’aiguilles au Radium ou au Tritium

En résumé, chacun de ces matériaux luminescents présente ses propres avantages et inconvénients. Le Radium a une place historique importante dans l’horlogerie, mais ses risques pour la santé ont conduit à son remplacement par des alternatives moins dangereuses comme le Tritium.

Cependant, c’est avec l’apparition du Luminova et du Super-Luminova que les montres lumineuses ont véritablement pris un virage moderne et sûr. Aujourd’hui, la plupart des montres utilisent ces matériaux non radioactifs qui offrent une excellente performance tout en éliminant les risques associés aux matériaux radioactifs.

À propos de Philippe

Philippe emontre.fr

Grand passionné de montres, Philippe a travaillé plusieurs années en atelier d'horlogerie. Cofondateur du site, il est responsable des contenus de la catégorie "homme" sur emontre.fr.

Laisser un commentaire