ETA : l'épopée de la principale manufacture suisse de mouvements

| Mis à jour le 19 juillet 2023

Quand on parle de la manufacture horlogère suisse par excellence, il est impossible de ne pas mentionner l’ETA. Cette entreprise historique a su s’imposer dans le domaine des mouvements de montres au fil des décennies, avec un savoir-faire et une expertise inégalés. Découvrons ensemble les étapes marquantes de cette success story à la helvétique.

Les débuts prometteurs de la fabrique de mouvements ETA

Née en 1793, l’entreprise qui deviendra plus tard l’ETA a commencé son histoire sous le nom de Fabrique d’Horlogerie de Fontainemelon (FHF). Située dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, elle a rapidement développé et produit des mouvements mécaniques destinés aux montres de poche, notamment des ébauches – ces pièces semi-finies qui constituent le coeur du mouvement d’une montre.

La qualité de ses produits lui permet alors de se faire connaître et de développer sa clientèle bien au-delà des frontières suisses.

Une adaptation réussie face aux défis de l’industrie horlogère

Avec l’arrivée des montres-bracelets au début du XXe siècle, l’entreprise a su s’adapter pour produire des mouvements de petite taille et de grande précision. En 1932, elle change de nom et devient officiellement l’ETA, pour Ebauches et Terminaison Automatique.

Dès lors, elle se spécialise dans la fabrication de mouvements mécaniques à remontage automatique, avec des calibres qui deviendront rapidement des références incontournables.

La conquête du marché mondial

Dans les années 1950, l’ETA connaît une croissance fulgurante grâce à ses innovations techniques et sa capacité à répondre aux exigences toujours plus élevées du marché international. Ses mouvements équipent alors de nombreuses marques prestigieuses, faisant d’elle un acteur majeur de l’industrie horlogère suisse, mais aussi mondiale.

L’émergence du quartz : un tournant décisif pour ETA

Dans les années 1970, l’avènement des montres à quartz vient bouleverser le paysage horloger. Face à cette révolution technologique, de nombreuses entreprises suisses sont en difficulté.

Pourtant, l’ETA parvient à tirer son épingle du jeu en diversifiant sa production. Elle développe ainsi des mouvements à quartz tout en continuant à proposer des mouvements mécaniques de qualité.

Le rachat par le groupe Swatch

En 1983, face à la concurrence asiatique et à la crise du secteur horloger, l’ETA est rachetée par le groupe Swatch. Cette intégration lui permet de bénéficier de nouveaux moyens financiers et technologiques pour poursuivre sa croissance.

Ainsi, elle devient non seulement un fournisseur incontournable de mouvements pour le groupe Swatch, mais aussi pour de nombreuses autres marques d’horlogerie.

Des innovations au service de la précision et de la fiabilité

Tout au long de son histoire, l’ETA a su rester à la pointe de l’innovation et proposer des mouvements toujours plus performants. Parmi ses réalisations les plus marquantes, on peut citer :

  • Le calibre 2824-2, un mouvement mécanique automatique qui équipe de nombreuses montres haut de gamme
  • Le calibre 2892-A2, considéré comme le « Rolls-Royce » des mouvements ETA grâce à sa finesse et sa précision
  • Le calibre 7750, un chronographe à remontage automatique très prisé par les amateurs de montres sportives
  • Le Powermatic 80, un mouvement révolutionnaire offrant une réserve de marche de 80 heures

L’engagement en faveur de l’environnement et du développement durable

En plus de ses avancées technologiques, l’ETA s’est engagée depuis plusieurs années dans une démarche responsable vis-à-vis de l’environnement. Elle met ainsi en place des procédés de production respectueux de l’écologie, et participe activement à la recherche de solutions innovantes pour réduire l’impact environnemental de l’industrie horlogère.

ETA aujourd’hui : une référence incontournable

De nos jours, l’ETA demeure un acteur majeur de l’industrie horlogère suisse et internationale. Ses mouvements équipent toujours autant de montres prestigieuses, et son savoir-faire est reconnu dans le monde entier.

Les collectionneurs apprécient particulièrement la qualité et la fiabilité des mouvements ETA, qui garantissent à leurs montres une précision et une durabilité exceptionnelles.

Ainsi, l’épopée de la principale manufacture suisse de mouvements continue de s’écrire au rythme des innovations, des défis et des succès qui jalonnent son parcours. Et nul doute que l’ETA saura encore nous surprendre avec de nouvelles prouesses techniques et écologiques pour les années à venir.

À propos de Philippe

Philippe emontre.fr

Grand passionné de montres, Philippe a travaillé plusieurs années en atelier d'horlogerie. Cofondateur du site, il est responsable des contenus de la catégorie "homme" sur emontre.fr.

Laisser un commentaire