Comment identifier une vraie Rolex d'une contrefaçon ?

| Mis à jour le 20 juillet 2023

Rolex est l’une des marques de montres les plus célèbres et prestigieuses au monde. Les amateurs de montres raffinées sont prêts à investir une somme importante pour posséder l’un de ces bijoux de mécanique et de précision.

Cependant, il existe également un marché florissant pour les contrefaçons de Rolex. Pour éviter de se faire avoir, voici quelques conseils pour distinguer une véritable Rolex d’une fausse.

Analyser le mouvement de la trotteuse

Les montres Rolex sont réputées pour leur mouvement automatique très fluide. La trotteuse (l’aiguille indiquant les secondes) se déplace en continu, sans à-coups ni vibrations. Sur une contrefaçon, la trotteuse aura généralement un mouvement saccadé et moins précis. Ce premier critère permet déjà d’éliminer de nombreuses imitations.

Vérifier le changement de date

La plupart des modèles Rolex disposent d’une fonction de date. Lorsque minuit approche, la fonction de date change rapidement pour afficher le nouveau jour. Ce changement s’effectue en quelques instants sur une véritable Rolex, alors qu’il peut prendre plusieurs minutes sur une copie.

Ainsi, si votre montre prend du temps à changer de date, cela pourrait être un signe qu’il s’agit d’une contrefaçon.

Examiner les inscriptions sur la montre

une Rolex GMT Master 2 noir et bleu aussi appelee pepsi

Les véritables Rolex sont gravées avec des inscriptions de haute qualité, précises et nettes. Les symboles, logos et textes doivent être parfaitement alignés et sans bavures. Une contrefaçon présentera souvent des inscriptions maladroites, inexactes ou mal alignées. Voici quelques points d’examen :

  • Le logo Rolex : vérifiez que la couronne est bien présente à 12 heures et qu’elle est parfaitement réalisée.
  • L’inscription « Oyster Perpetual » : elle doit figurer sur le cadran pour les modèles concernés.
  • Le numéro de série et le numéro de référence : ils sont gravés entre les cornes du boîtier (à 6 heures et 12 heures respectivement).

Le numéro de série

Chaque Rolex dispose d’un numéro de série unique qui permet d’identifier son année de fabrication et sa provenance. Vous pouvez consulter des bases de données en ligne pour vérifier si le numéro correspond bien à votre modèle.

Attention toutefois : certaines contrefaçons présentent un numéro de série identique à celui d’une vraie montre, il est donc préférable de s’appuyer également sur d’autres critères.

Observer le poids et les matériaux de la montre

Les montres Rolex sont fabriquées avec des matériaux de très haute qualité, tels que l’acier inoxydable 904L, l’or 18 carats ou le platine. Ces matériaux confèrent aux montres un poids conséquent et une sensation de solidité. Une contrefaçon sera souvent plus légère et réalisée avec des matériaux de moindre qualité. En outre, les finitions d’une véritable Rolex sont toujours impeccables : aucune trace de colle ou de mauvais ajustement ne doit être visible.

Vérifier la fonctionnalité du Cyclope (loupe)

Sur de nombreux modèles Rolex, la fonction de date est accompagnée d’un dispositif appelé « Cyclope », qui consiste en une petite loupe intégrée au verre saphir pour faciliter la lecture du jour. Le Cyclope d’une vraie Rolex grossit la date d’environ 2,5 fois, rendant ainsi les chiffres parfaitement visibles et nets.

Sur une contrefaçon, cette loupe est souvent mal réalisée et n’offre pas un grossissement aussi important, voire aucun grossissement.

Tester l’étanchéité de la montre

Les montres Rolex sont réputées pour leur étanchéité, notamment grâce à leur système breveté « Oyster ». Si vous possédez une Rolex Submariner, par exemple, elle devrait résister à une immersion jusqu’à 300 mètres. Il est donc possible de réaliser un test d’étanchéité pour vérifier l’authenticité de votre montre. Cependant, il convient de ne pas prendre ce critère comme une preuve absolue, certaines contrefaçons pouvant présenter une étanchéité limitée.

S’informer sur le prix et la provenance de la montre

Enfin, il est essentiel de se renseigner sur les conditions d’achat avant d’acquérir une Rolex. Une montre vendue à un prix trop bas par rapport au marché devrait immédiatement éveiller vos soupçons.

De même, méfiez-vous des vendeurs qui ne peuvent pas fournir d’informations précises sur la provenance de la montre ou qui n’ont pas de papiers d’authenticité. Il est préférable d’acheter votre Rolex auprès d’un revendeur agréé ou d’une source fiable.

Résumons tout ceci

En résumé, pour identifier une vraie Rolex d’une contrefaçon, il est nécessaire d’examiner attentivement plusieurs aspects tels que le mouvement de la trotteuse, le changement de date, les inscriptions, les matériaux et l’étanchéité. N’hésitez pas à prendre votre temps et à demander des informations complémentaires pour être sûr de faire le bon choix.

À propos de Philippe

Philippe emontre.fr

Grand passionné de montres, Philippe a travaillé plusieurs années en atelier d'horlogerie. Cofondateur du site, il est responsable des contenus de la catégorie "homme" sur emontre.fr.

Laisser un commentaire