Le bracelet NATO : une histoire d'origine militaire et de style intemporel

| Mis à jour le 19 juillet 2023

Dans l’univers des accessoires de montres, le bracelet NATO occupe une place particulière. Né dans un contexte militaire, il a su traverser les époques pour devenir un incontournable du style vestimentaire. Retour sur l’histoire de ce célèbre bracelet et ses différentes déclinaisons.

Les origines du bracelet NATO

Au début des années 1970, face à la demande croissante de bracelets de montre résistants et confortables pour les soldats, le ministère de la Défense britannique (MoD) décide de créer son propre modèle. C’est ainsi qu’en 1973, le premier bracelet NATO voit le jour sous le nom officiel de « G10 ».

Il doit son nom actuel au numéro de formulaire utilisé par les soldats britanniques pour en faire la demande (NATO Stock Number).

NATO, un matériel pensé pour l’univers militaire

La conception du bracelet NATO avait pour objectif principal de répondre aux exigences spécifiques des armées en matière de robustesse, de praticité et de confort. Pour cela, plusieurs éléments clés ont été intégrés :

  • Matière : Le nylon est choisi pour sa résistance et sa légèreté.
  • Boucles : Les boucles en acier inoxydable sont privilégiées pour leur solidité et leur résistance à la corrosion.
  • Couture : Les coutures sont renforcées pour éviter tout risque de déchirure.
  • Passant : Un passant supplémentaire, appelé « keeper », est ajouté afin d’assurer un maintien optimal de la montre sur le poignet.

Avec ces caractéristiques, le bracelet NATO devient rapidement un standard dans l’univers militaire et équipe notamment les montres des soldats britanniques et américains.

Le succès du bracelet NATO auprès du grand public

Au fil des années, le bracelet NATO a su séduire une clientèle bien au-delà du cercle restreint des armées. Son design épuré et sa grande polyvalence ont en effet contribué à son succès auprès du grand public.

Un style vintage et intemporel

Le bracelet NATO est souvent associé à une esthétique vintage, rappelant les montres militaires des années 1960-1970. Cet aspect rétro lui confère un charme indéniable et en fait un accessoire idéal pour personnaliser une montre classique ou apporter une touche d’originalité à une tenue moderne.

Une large gamme de matériaux et de couleurs

Les fabricants de bracelets NATO proposent aujourd’hui une multitude de variantes, tant en termes de matériaux que de coloris :

  • Nylon : Le matériau historique du bracelet NATO se décline en une vaste palette de couleurs et de motifs, permettant à chacun de trouver le modèle qui correspond le mieux à son style.
  • Cuir : Pour les amateurs de matières nobles, des versions en cuir sont également disponibles. Elles offrent un aspect plus chic et élégant que le nylon, tout en conservant les avantages fonctionnels du bracelet NATO.
  • Métal : Plus récemment, des bracelets NATO en acier inoxydable ou en maille milanaise ont fait leur apparition sur le marché. Ils séduisent par leur modernité et leur côté luxueux.

Choisir et acheter un bracelet NATO : conseils et astuces

Le choix d’un bracelet NATO doit se faire en fonction de plusieurs critères :

  • La taille : Il est essentiel de vérifier la largeur de l’entre-corne de sa montre pour choisir un bracelet adapté. La longueur totale du bracelet peut aussi être un critère important, surtout si l’on souhaite porter sa montre de manière ajustée ou au contraire lâche.
  • Le matériau : Nylon, cuir ou métal, il convient de tenir compte de ses préférences en termes de style et de confort.
  • Les finitions : Les boucles et passants peuvent être proposés en différentes finitions (acier poli, brossé, PVD noir…), permettant de personnaliser davantage son bracelet et de l’accorder avec sa montre.

Enfin, pour garantir la durabilité de son achat, il est recommandé de privilégier les bracelets NATO de qualité, fabriqués avec des matériaux résistants et des finitions soignées.

Qu’il soit porté sur une montre vintage ou contemporaine, le bracelet NATO témoigne d’un style intemporel qui traverse les époques et les modes. Héritage d’une histoire militaire, il s’impose aujourd’hui comme un accessoire incontournable pour les amateurs de montres et de mode.

À propos de Philippe

Philippe emontre.fr

Grand passionné de montres, Philippe a travaillé plusieurs années en atelier d'horlogerie. Cofondateur du site, il est responsable des contenus de la catégorie "homme" sur emontre.fr.

Laisser un commentaire